en |fr

New JSE-listed AMI Big50 ex-SA ETF offre des opportunités d'investissement au niveau panafricain

Media Banner
New JSE-listed AMI Big50 ex-SA ETF offre des opportunités d'investissement au niveau panafricain

New JSE-listed AMI Big50 ex-SA ETF offre des opportunités d'investissement au niveau panafricain

Publié le July 26, 2017 par le ASEA Secretariat

Le 20 avril 2017, la Bourse des valeurs de Johannesburg (JSE) a inscrit le Big50 Ex-SA ETF pour donner aux investisseurs l'accès à un nouvel indice qui offre un investissement diversifié de 50 entreprises sur le continent africain, à l'exclusion de l'Afrique du Sud, à travers 15 bourses africaines. L'ETF est offert par la société d'investissement Cloud Atlas Investing, un système d'investissement collectif basé à Johannesburg.

« La JSE s'est engagée à jouer un rôle dans l'expansion et l'approfondissement des opportunités d'investissement en Afrique. Ce nouvel ETF offre un moyen simple et sûr d'investir sur les marchés africains et de soutenir le parcours de croissance du continent », a déclaré Donna Nemer, directrice des marchés financiers à la JSE.

Les ETF sont des placements qui suivent le rendement d'un groupe ou d'un «panier» d'actions, d'obligations ou de produits. Le Big50 Ex-SA ETF suit un index conçu par Cloud Atlas et qui investit dans les bourses africaines dans des pays comme l'Egypte, Maurice, le Kenya, le Maroc, la Tanzanie, le Nigeria, la Tunisie, le Botswana, la Namibie, l'Ouganda, le Ghana et le Zimbabwe, ainsi que la bourse BRVM en Afrique de l'Ouest.

Maurice Madiba, PDG et directeur fondateur de Cloud Atlas Investing, a déclaré: «Nous voulons améliorer la liquidité et aider à développer les marchés africains pour que les investisseurs ressentent la robustesse totale de ces marchés et, ainsi ils ont choisi d'investir dans des bourses  répertoriées sur les bourses africaines. Celles-ci pourraient inclure des bourses dans des multinationales qui figurent sur les bourses africaines, ainsi que des entreprises africaines locales.

Les FNB offrent des avantages sur les taxes et les coûts et sont un véhicule d'investissement approprié pour ceux qui sont nouveaux dans le monde des marchés boursiers mais sont également utilisés par les investisseurs institutionnels.

Madiba dit que si l’AMI Big50 ex-SA ETF offre aux investisseurs individuels l'opportunité d'investir dans diverses actions africaines, il offre également aux investisseurs institutionnels une opportunité qui peut investir jusqu'à cinq pour cent du capital d'un fonds dans des investissements africains selon l’Article 28 de la Loi sur les fonds de pension.

Il a précisé comme suit : « Nous avons reçu une dispense de la Banque de réserve sud-africaine pour offrir cet  ETF aux investisseurs institutionnels conformément à l’Article 28. Nous avons déjà ouvert l'ETF au marché de détail et avons certainement l'intention d’impliquer l'investisseur institutionnel. Nous pensons que cet ETF est un bon produit à avoir pour l'investisseur à long terme en raison de ses perspectives de croissance et qu’il sera intéressant à la fois pour l'investisseur individuel et l'investisseur institutionnel. Il est important pour nous que nous essayions de faciliter les façons dont les Africains peuvent participer à la croissance de l'Afrique ».

Nemer a fait remarquer que les ETF sont bien réglementés par la JSE et le Financial Services Board (FSB) et peuvent être acquis, comme toute autre action cotée, par l'entremise d'un courtier en bourse ou d'un compte d’exploitation en ligne, ou par le biais d’une plateforme d’investissement qui offre un ordre de recouvrement mensuel. Elle a ajouté: «Étant donné que le Big50 ex-SA ETF convient aux investisseurs individuels et aux investisseurs institutionnels, il offre une plus grande possibilité de participer à la croissance de l'Afrique. En outre, comme il n'investit pas principalement dans des investissements sud-africains, il offre aux investisseurs locaux des opportunités de couverture du rand.

Le marché des ETF a connu une croissance régulière aussi bien dans le monde qu'en Afrique du Sud et cette liste d’ETF porte à 53 le nombre total d’ETF inscrits sur la JSE, avec une capitalisation boursière totale d’ETF de près de 73 milliards de rands.

Prejelin Naggan, chef des marchés primaires dans la Bourse de Johannesburg, et Maurice Madiba, PDG et directeur fondateur de Cloud Atlas Investing.

Nos Tweets

    • CFA Institute and ASEA
    • CISI
    • FTSE ASIA Pan Africa Index Series
    X

    FTSE-ASEA Index Series

    The FTSE ASEA Pan Africa Index Series represents the performance of eligible securities listed on ASEA (African Securities Exchanges Association) member exchanges. The index series was designed after extensive market consultation to meet the needs of African market participants, and it is suitable for benchmarking purposes and as tool to be used in the creation of index-linked funds and other investment products.

    To receive information, fill in your details below, click the button to subscribe and you will be directed to make the payment. Once that is done, you will begin to receive updates.