en |fr

La Bourse des valeurs du Nigéria et le CSCS lanceront un service de répartition après négociation

Media Banner
La Bourse des valeurs du Nigéria et le CSCS lanceront un service de répartition après négociation

La Bourse des valeurs du Nigéria et le CSCS lanceront un service de répartition après négociation

Publié le January 26, 2017 par le ASEA Secretariat

La Bourse de valeurs du Nigéria (NSE) et le Système central de compensation de titres (CSCS) Plc. ont conclu des arrangements afin de lancer un service de répartition après négociation pour les opérateurs sur la NSE à partir du 1 décembre 2015.

S’adressant aux participants au marché des valeurs lors d’un forum récemment tenu à Lagos, M. Ken Nwafor, Directeur des opérations, de la Division opérations de marché et technologie de la NSE, a assuré aux participants que dans l’intérêt général du marché, les règles qui régissent le service de répartition après négociation, qui sont actuellement reprises sur le site internet de la NSE , seront disponibles non seulement pour eux, mais aussi pour le public via le site Internet du  CSC et dans la presse écrite.

En outre, M. Joe Mekiliuwa, Directeur général, Opérations au CSCS Plc. a expliqué que l’introduction du service de répartition après négociation sur le marché des capitaux nigérian, permettra de réduire considérablement les erreurs commises par les courtiers et d’améliorer la qualité de l’exécution de la transaction.

« Le service de répartition après négociation génère des liquidités, améliore le règlement des transactions sur le marché et permet aux courtiers d’acheter des titres en-block ce qui permet de gagner du temps par rapport à l’investissement dans des comptes séparés. Ce service sera disponible sur une plate-forme internet », a déclaré M. Mekiliuwa.

M. Mekiliuwa a apaisé les craintes selon lesquelles le processus pourrait conduire à l’impartialité et permettre des favoritismes pendant la répartition après négociation. « Un accord a été conclu avec les courtiers selon lequel l’attribution les titres achetés sera faite à la discrétion des courtiers en se fondant sur les principes d’équité, d’égalité et de justice. Lorsque les courtiers reçoivent le mandat de négocier, la CSCS veillera à ce que la répartition après négociation soit faite strictement entre les dépositaires et les courtiers. Aucune interférence de quelque nature que ce soit ne proviendra de notre côté, sauf la fourniture de la plate-forme destinée au service », a-t-il ajouté.

Dans le cas où un client reçoit à tort un volume plus grand que celui prescrit, M. Mekiliuwa a expliqué que le système ne détecte pas automatiquement ces erreurs. Il a cependant indiqué que lorsque cela est découvert le jour de l’attribution, la CSCS pourra corriger cela sans aucun frais de service applicable. « Les frais de service pour la correction de l’erreur deviennent applicables lorsque l’erreur est découvert à partir du jour T +1 ».

Le flux concis du processus de répartition après négociation comprend entre autres l’attribution de comptes communs ouverts par les dépositaires, l’accès à la négociation à distance au compte unique accordé aux sociétés de courtage. D’autres incluent ; l’achat d’actions en bloc ou en tranches dans le compte commun via le guichet de négociation à distance basé sur les mandats des clients sur la négociation du jour par les courtiers, et l’autorisation de la CSCS à redistribuer tous les titres achetés au comptes cible domicilié chez les dépositaires à la fin de la négociation par des courtiers.

Dans le cas d’une firme de courtage qui achète un volume supérieur à celui qui est prescrit, les dépositaires ont été avisés de faire rapport à la NSE et à la CSCS, de toute société de courtage qui ne respecte pas les règles prévues pour être punie de sanctions.

La réunion à laquelle ont pris part des participants représentant des sociétés de courtiers, des dépositaires, la NSE et la CSCS Plc, a pris fin sur une note de mise en garde selon laquelle le marché devrait rester vigilant du fait que les attaques hameçons véhiculées par les courriels des pirates informatiques sont en augmentation.

Nos Tweets

  • CFA Institute and ASEA
  • CISI
  • FTSE ASIA Pan Africa Index Series
X

FTSE-ASEA Index Series

The FTSE ASEA Pan Africa Index Series represents the performance of eligible securities listed on ASEA (African Securities Exchanges Association) member exchanges. The index series was designed after extensive market consultation to meet the needs of African market participants, and it is suitable for benchmarking purposes and as tool to be used in the creation of index-linked funds and other investment products.

To receive information, fill in your details below, click the button to subscribe and you will be directed to make the payment. Once that is done, you will begin to receive updates.